Devenez candidat. Ensemble, nous ferons la différence.

Oui, Je veux devenir candidat SETCa aux prochaines élections sociales ! Je souhaite que le SETCa prenne contact avec moi pour officialiser ma candidature.

Voulez-vous devenir membre ?

En tant que membre, vous avez droit à de nombreux avantages. Profitez de tous nos services et inscrivez-vous maintenant!

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé des dernières nouvelles!

S'inscrire

Envie de vous présenter aux élections sociales ? C’est le moment !

14/01/2020 | FR / NL

Un environnement de travail peu sécurisant, les droits des travailleurs qui passent au second plan, des conditions de travail et de rémunération qui ne correspondent pas aux attentes du personnel… Dans toute entreprise, il y a des choses que l’on aimerait changer ou qui ne fonctionnent carrément pas. Il y en a d’autres qui vont bien, sont nécessaires au bien-être des travailleurs et qu’il faut à tout prix préserver, voire améliorer. 

Vous vous sentez concerné par ce qui se passe dans votre entreprise ? Vous voulez être au cœur du futur avec le SETCa ? Alors, devenir représentant du personnel est un défi pour vous. Mais ne tardez plus trop ! Les élections sociales, c’est un processus décisionnel bien rôdé qui comporte différentes règles qu’il convient de respecter. Le déroulement des élections sociales est structuré en différentes phases. Les listes de candidats doivent à cet égard être déposées entre le 17 et le 30 mars. Cela peut sembler encore loin, mais il n’en est rien. D’ailleurs, saviez-vous que vous êtes protégé dès le début contre le licenciement en tant que candidat potentiel ? 

Nous avons demandé à quelques candidats aux prochaines élections sociales pourquoi ils se présentaient (à nouveau) dans leur entreprise et ce qui les poussait à défendre les intérêts de leurs collègues. Qui sait... peut-être voudrez-vous être candidat vous aussi après avoir lu leur histoire. 

Marie Jeanne, déléguée chez Thuishulp depuis 34 ans 

« Lorsque j’ai commencé chez Thuishulp, il n'y avait pas encore de délégation syndicale. Pourtant, dès le premier problème que j’ai rencontré, j’ai sollicité l’aide du syndicat. C’est ainsi que je m’y suis retrouvée impliquée. Je voulais assister mes collègues lorsqu’ils avaient besoin d’aide et apporter des réponses aux questions qu'ils se posaient. Je voulais également donner une voix aux collègues pas toujours en mesure de bien s’exprimer eux-mêmes. Cela reste ma motivation après toutes ces années et je le fais toujours volontiers. En tant que déléguée, je voulais également contribuer à donner forme à la politique de Thuishulp. Il est pour ce faire très important de bien négocier et de chercher des solutions. Ce n’est pas toujours aussi facile. 

Ces dernières années, de nombreux changements se sont produits dans notre entreprise, mais aussi dans notre fonctionnement syndical. Autrefois, nous étions en fait représentés par la Centrale Générale. Depuis l’accord de mai 2018, nous sommes à présent au SETCa. Cela veut dire de nouveaux visages, de nouveaux secrétaires, de nouvelles méthodes... Tous des changements ne sont pas évidents, malgré le soutien de qualité. C’est également la raison pour laquelle je suis à nouveau candidate en mai. Je pourrai ainsi aider au mieux mes jeunes collègues délégués. » 

Stefan, cadre et délégué chez Lineas depuis 4 ans 

« Après avoir travaillé 30 ans dans la logistique et le transport (CP 226), j’ai constaté que l’équilibre entre employeur et le travailleur tend à disparaître. Je voulais y apporter du changement pour que les collègues puissent venir au travail avec un bon sentiment. Hélas, ce n’est pas toujours aussi facile. Pourtant, être actif syndicalement, ce n’est pas uniquement monter aux barricades. C’est aussi se concerter avec toutes les parties concernées pour aboutir ensemble à des solutions. 

Ces quatre dernières années, nous avons surtout veillé, en tant qu’équipe syndicale, à ce que les accords passés soient aussi effectivement mis en pratique. Ainsi par exemple, nous avons entrepris les premières démarches concrètes pour les adaptations nécessaires au règlement de travail. 

J’appelle tout le monde à certainement aussi aller voter en mai. Le passé démontre que la lutte nous a permis d’acquérir des droits dont nous profitons toujours aujourd'hui. Seul un mandat clair nous permettra de mettre notre poids dans la balance pour défendre ces droits, non seulement au niveau de l’entreprise, mais aussi à l’échelon national ! » 

Vincent, délégué depuis 11 ans, chez Liberty Steel depuis juillet 2019 

« J’ai toujours été convaincu de la nécessité de s’organiser pour défendre au mieux les intérêts des travailleurs. 

Plus globalement, les élections sociales permettent aussi d’évaluer la confiance et d’apporter la reconnaissance des affiliés vis-à-vis du travail réalisé. C’est pour toutes ces raisons et plus encore que je me suis engagé et me porte à nouveau candidat aux élections sociales de 2020 !

Récemment, de jeunes travailleurs ont pu être recrutés malgré des restructurations successives dans la sidérurgie liégeoise. C’est une belle fierté de les voir travailler dans des postes qui étaient condamnés au départ! 

Le monde du travail et la société dans son ensemble ont beaucoup évolué… Dans un contexte de plus en plus hostile, l’engagement et la détermination me semblent plus que jamais nécessaires. » 

Marjorie, déléguée depuis 12 ans chez BNP Paribas Fortis 

« Les temps sont difficiles dans le secteur bancaire ; pas tellement au niveau du secteur en lui-même mais la pression est de plus en plus forte sur le dos des travailleurs. Nous sommes loin d’être privilégiés par rapport à d’autres secteurs : le turnover est important et nous ne comptons plus les cas de burnout !

Notre mission en tant que délégué est primordiale : elle nous permet d’être les garde-fous des politiques menées au sein du secteur, dans une période où l’on tend vers une diminution massive et progressive des effectifs et où la quantité de travail par personne augmente drastiquement. 

A l’ère de la numérisation du travail, dans une entreprise en pleine mutation et de plus en plus individualiste, nous parvenons à aider nos collègues, à les accompagner tout au long de leur carrière. De façon individuelle mais également d’un point de vue collectif. il faut défendre autant que possible l’emploi et des conditions de travail dignes! »

Emilie, déléguée depuis 7 ans chez Lidl 

« Candidate à ces prochaines élections sociales ? Bien sûr ! 

A l’heure actuelle, je suis suppléante au CPPT, au CE et effective à la DS. Cela permet d’avoir un plus grand recul, de voir ce qui se passe plus globalement dans l’entreprise… C’est un regard beaucoup plus large que notre point de vue en tant que travailleur au sein du magasin !

Exercer un mandat syndical nécessite aussi une certaine exigence. Il est important de respecter les procédures ; une grande implication est nécessaire. On ne peut pas prendre les choses à la légère… 

L’engagement et le travail en tant que délégué apportent des résultats. Lors du mouvement de grève fin avril 2018, nous avons été jusqu’à dormir dans le magasin durant une semaine. Au final, nous avons pu obtenir une augmentation de la main d’œuvre : 42h de plus par filiale. Les conditions de travail se sont bien améliorées, je suis vraiment fière d’avoir pu participer à cette action ! » 

Ces entretiens ont éveillé votre intérêt ? Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à contacter votre section régionale SETCa : elle pourra vous aiguiller et vous conseiller !