becomeAMember.title

becomeAMember.description

newsletter.newsletter

newsletter.description

newsletter.subscribe

Télétravail : stop ou encore ? Qu’en sera-t-il demain ?

29/06/2021 | FR / NL

Depuis plus d’un an, le télétravail fait partie intégrante de la vie de nombreux travailleurs. Avant la crise du coronavirus, certains avaient déjà accès au télétravail structurel dans leur entreprise (encadré par la CCT 85) ou au télétravail occasionnel (accessible en cas de force majeure ou pour des raisons personnelles clairement définies). Pour d’autres, le travail à domicile a été instauré par la force des choses suite au(x) confinement(s) et aux décisions gouvernementales liés à la crise sanitaire. Dans tous les cas, pour l’ensemble des travailleurs, cette situation de télétravail prolongé a été inédite. 

En septembre de l’année dernière, le SETCa avait réalisé une première enquête sur le télétravail afin de récolter l’avis des travailleurs et savoir comment ils vivaient cette situation particulière dans ce contexte de crise du Coronavirus. Les conclusions de ce premier sondage avaient démontré qu’il y a des avantages clairs au télétravail (meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle, gain de temps en déplacements, etc.) mais aussi certaines dérives ou mauvais côtés (droit à la déconnexion difficile, durée de travail prolongée, etc.). Au printemps 2021, nous avons relancé une seconde enquête mettant en lumière d’autres aspects. L’objectif était également de savoir si entretemps, après plus d’un an de télétravail, la perception et la situation des travailleurs avaient changé. Cette seconde enquête a suscité de nombreuses participations. 

De manière générale, elle a confirmé les tendances de la première. Pour certains travailleurs, le télétravail offre des avantages tels que la mobilité ou une meilleure adéquation avec la vie de famille. D’un autre côté, l’augmentation de la flexibilité et de la disponibilité peut entraîner du stress. Ce qui est certain, c’est qu’il faudra compter avec le télétravail à l’avenir, puisqu’à nouveau, 8 répondants sur 10 ont réitéré dans les réponses leur volonté d’aller vers un élargissement du télétravail. 

Découvrez tous les résultats et conclusions de cette deuxième enquête dans notre dossier spécial