Devenez candidat. Ensemble, nous ferons la différence.

Oui, Je veux devenir candidat SETCa aux prochaines élections sociales ! Je souhaite que le SETCa prenne contact avec moi pour officialiser ma candidature.

Voulez-vous devenir membre ?

En tant que membre, vous avez droit à de nombreux avantages. Profitez de tous nos services et inscrivez-vous maintenant!

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé des dernières nouvelles!

S'inscrire

CE Delhaize - 14/03 : Les travailleurs rappelleront à la direction qu’ils ne sont pas des marchandises !

13/03/2023 | FR / NL

Ce mardi 14/03, se tiendra un nouveau conseil d’entreprise chez Delhaize. Une masse de travailleurs se rendra sur place pour contester le projet de franchise de la direction. 

La semaine dernière, c’était la douche froide pour les travailleurs qui apprenaient que la direction avait décidé de passer sous franchise l’ensemble des 128 magasins intégrés. Ce qui signifie aussi que les 9.000  travailleurs concernés seront transférés dans une commission paritaire pratiquant de moins bonnes conditions de travail et de rémunération. Surprise, angoisse, dégoût, colère, tristesse… Ce sont les montagnes russes émotionnelles depuis lors. Nous ne pouvons accepter cette décision injuste.

Delhaize n’est pas une entreprise en difficulté qui enregistre des pertes. Suite aux résultats robustes de l’entreprise au cours de l’année écoulée, le salaire du patron d’Ahold-Delhaize vient d’ailleurs d’être augmenté jusqu’à 6,519 millions d’euros (au lieu de 5,7 millions d’euros l’année précédente). Delhaize invoque une perte de croissance de l’ordre d’1,1% pour les magasins intégrés, là où les modèles franchisés affichent une croissance de 3,5%. C’est comparer des pommes et des poires. Pour rappel, 25% des franchisés sont en difficulté et les licenciements qui en découlent ne sont pas rares.

Il y a d’autres manières de doper les ventes et d’assurer la croissance que de mettre à la porte les travailleurs fidèles. Il y a d’autres manières de doper les ventes et d’assurer la croissance que de toucher à l’emploi. Une politique commerciale correcte serait certainement une solution toute aussi valable. 9.000 travailleurs se demandent aujourd’hui ce qu’il va advenir de leur emploi et de leurs conditions de travail. Certes, certains magasins intégrés effectuent peut-être de moins bons résultats, mais il est possible de trouver des solutions pour y remédier. Il est possible de renouer avec la croissance tout en gardant l’emploi. 

Depuis cette annonce, les travailleurs de Delhaize ont débrayé dans tous les quatre coins du pays et mené des actions de grève. Ils sont plus solidaires que jamais et bien déterminés à se battre pour défendre leur emploi et leur conditions de travail. Ce mardi 14/03, les représentants des travailleurs rencontreront la direction lors d’un nouveau CE. Ils  exigent un retrait du plan. C’est non à la franchise !

En marge de ce CE, les travailleurs se rassembleront massivement devant les portes du bâtiment pour accueillir comme il se doit cette direction qui a décidé de ‘les mettre en vente’. Les travailleurs ne sont pas des marchandises. Il mérite un minimum de respect après et de considération. 

Infos pratiques :

Quand ? mardi 14/03 : début du CE avec la direction à 9h30 (réunion des représentants du personnel à 8h30)

Où ? bâtiment M, Z.4 Broekooi 571, 1731 Asse (Zellik).