SETCa

14/05/2019 17:24 Imprimer

#DeactivateAirbnb le 15 mai

Le 15 mai, jour de la Nakba, est l’occasion de commémorer chaque année l’exode de la population palestinienne à la suite de la création de l’État israélien, évènement qui continue assurément d’avoir des conséquences pour les Palestiniens.

Les colonies, avec le mur, les postes de contrôle et les zones militaires interdites d’accès entraînent une fragmentation du territoire, empêchant toute possibilité de développement. Il en résulte un taux de chômage record et des travailleurs palestiniens contraints de travailler dans de mauvaises conditions à Israël ou dans les colonies. Ainsi, ils seraient 140.000 à travailler au-delà de la Ligne verte, légalement et souvent victimes de corruption (obligés « d’acheter leur permis de travail »), ou sans permis, dépourvus de la moindre protection. Ils sont tous constamment harcelés aux checkpoints sur le chemin du travail, font l’objet de discriminations sur le marché de l’emploi et sont soumis à l’arbitraire des employeurs.

L’Institut palestinien pour la démocratie publique lance un appel aux utilisateurs d’Airbnb à fermer leur compte à partir de ce mercredi 15/05 (date de lancement) pour protester contre l’offre d’habitations dans les colonies israéliennes. L’Institut a demandé au CNCD (11.11.11) de se joindre à l’appel pour la Belgique.

Comme l’organisation le formule elle-même :

« Après avoir annoncé qu’elle interdirait les séjours de loisirs dans les colonies israéliennes illégales sur sa plate-forme, Airbnb a fait précisément l’inverse et continuera d’autoriser la location de logements sur les ruines des vies et du territoire palestiniens ».

C’est le pays palestinien sur lequel les Palestiniens ne peuvent rentrer, mais Airbnb a décidé qu’il est bon d’aider tout le monde à se rendre dans ce pays volé pour ses vacances. »

D’où l’appel mondial à désactiver les comptes Airbnb.

Plus d’infos

Share/Bookmark