SETCa

26/04/2019 13:10 Imprimer

1er mai : lutter ensemble pour nos droits

 
Chaque année le 1er mai, nous fêtons le Jour du Travail. Le 1er mai est pour tous un jour férié, pour nos militants un jour de lutte, mais aussi le moment idéal pour s’attarder sur nos acquis sociaux. Ceux-ci n’ont pas vu le jour d’un coup de baguette magique mais étaient (et sont) le résultat de négociations et d’une lutte. Des études internationales démontrent que là où les syndicats sont forts, les inégalités sont moins élevées. Rien de plus logique dès lors de mettre nos revendications en lumière le 1er mai. Nous pensons ici notamment à l’indispensable amélioration du pouvoir d’achat avec notre revendication en faveur d’un relèvement substantiel du salaire minimum. Voilà également l’enjeu du 1er mai !

Droits sociaux dans le collimateur

Soyons clairs : ces dernières années, la politique asociale du gouvernement Michel a causé de très nombreux dégâts. Nous avons été confrontés à un saut d’index, au relèvement de l’âge de la pension, au démantèlement des régimes de fin de carrière, à plus de flexibilité, à la chasse aux chômeurs et aux malades, … Notre sécurité sociale a elle aussi été prise pour cible à plusieurs reprises. Le SETCa n’a cessé de résister à ces attaques et continuera à le faire.

La préservation et l’amélioration de la sécurité sociale deviennent l’enjeu des prochaines années. Celle-ci fête cette année ses 75 ans. C’est l’un des fondements de notre société, notre cathédrale. Il s’agit d’un système solidaire sur lequel chacun peut compter, d’une assurance qui compense les répercussions négatives des risques sociaux. Vous perdez votre emploi ? La sécurité sociale prévoit un revenu de remplacement. Vous avez certains frais ? La sécurité sociale complète votre revenu. Nos pensions et le remboursement (partiel) des frais médicaux doivent également leur existence à la sécurité sociale. Il est évident que notre sécurité sociale fonctionne et contribue à une société plus égalitaire. Les syndicats et les précurseurs des partis socialistes actuels ont créé la sécurité sociale. Ceux qui ont créé la sécurité sociale sont les mieux placés pour la protéger et la défendre !

Donnez un signal fort le 26 mai

Ce mois de mai est important. Après le Jour du Travail, nous aurons ensuite également la chance d’élire nos parlements fédéral, européen et régionaux. C’est l’occasion de faire entendre votre voix. Nous faisons d’ores et déjà passer un message clair dans notre campagne électorale : pensez à votre sécurité sociale lorsque vous serez dans l’isoloir ! Un nouveau gouvernement libéral-de droite ne fera que vider davantage nos droits et notre sécurité sociale de leur substance. Une autre politique est possible !

Nous souhaitons entre-temps à tous une excellente fête du 1er mai. Profitez des nombreux évènements et défilés organisés partout. Et n’hésitez pas à réfléchir un instant à nos acquis sociaux, à l’importance d’une véritable politique sociale et à la manière dont nous pouvons encore davantage renforcer nos droits.


Ceux qui ont créé la sécurité sociale sont ceux qui la protégeront et l’amélioreront le mieux !
Share/Bookmark