SETCa > News > Mise en oeuvre du plan de relance fédéral. Et l'emploi?

29/08/2012 11:52 Imprimer

Mise en œuvre du plan de relance fédéral. Et l’emploi ?


En juillet, le gouvernement fédéral est parvenu à s’accorder sur un ensemble de 40 mesures de relance. Des mesures censées nous sortir de la crise et destinées à soutenir notre économie…. Or, celles prévues par le gouvernement en matière d’emploi n’apporteront qu’une solution ‘d’appoint’ et ne feront que renforcer les inégalités sociales et la précarité. 


Pour les jeunes…


C’est par exemple le cas pour les jeunes… A partir de 2013, des moyens seront dégagés pour la création de 10.000 stages rémunérés pour les jeunes en période d’insertion de chômage. Au cours de ces stages d’une durée max de 6 mois, les stagiaires percevront une allocation d’insertion (€698 / mois) payée par l’ONEM ainsi qu’un complément payé par l’employeur (€200). Au terme du stage, aucune obligation d’embauche n’est prévue. Seule une réduction des cotisations patronales est prévue si l’employeur souhaite engager sous contrat fixe le stagiaire.

 

Parallèlement à ces dispositions, il est également proposé aux employeurs de s’engager ‘pour l’emploi’ en prévoyant 1 % de places d’apprentissage en alternance et de stages au sein de l’entreprise : formation en alternance, PFI, stages d’insertion, etc. Il s’agit-là de dispositions qui privilégient la création d’emplois précaires et temporaires et qui impliquent  le risque de voir se substituer ceux-ci à des emplois existants. Aucune sécurité à long terme, aucune garantie d’un travail décent, aucune certitude en matière de qualité d’emploi.


…Et les plus âgés


Les travailleurs âgés ne sont pas non plus gâtés par le plan de relance. La réduction des charges patronales pour travailleurs âgés devient plus sélective (elle s’applique dorénavant à partir de 54 ans au lieu de 50 ans et ce, uniquement pour les travailleurs ayant des revenus faibles à moyens). On peut dire que le gouvernement n’a pas vraiment prévu d’efforts importants pour protéger les travailleurs en fin de carrière et aider ceux qui se retrouvent sans emploi à se réinsérer de manière stable sur le marché de l’emploi.


Pour le SETCa, une vraie relance doit passer par la création d’emplois durables et de qualité. Il s’agit de mettre en place d’une politique d’emploi forte qui sécurise les plus âgés et offre de réelles perspectives d’avenir aux plus jeunes.


 

Share/Bookmark