SETCa > News > Le plan d’action a été un grand succès

16/12/2014 17:30 Imprimer

Le plan d’action a été un grand succès

 

Le plan d’action décidé il y a 2 mois (manifestation le 6 novembre, 3 journées de grève régionale les 24 novembre, 1er décembre, 8 décembre et la grève nationale du 15 décembre) est derrière nous. Il s’agissait d’un plan d’action exemplaire avec une participation massive, également de forces extérieures au syndicat. Et en front commun syndical, ce que l’on n’a plus vu depuis longtemps. Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à ce succès.

 

Évaluation du succès et des résultats du plan d’action

Le moment de l’évaluation est à présent venu. Et pas uniquement du succès du plan d’action. Nous devons désormais aussi vérifier si notre plan d’action a donné des résultats. Il est évident que Gouvernement et employeurs ne se sont pas encore montrés disposés à participer à une concertation sans préalables. Les prochains jours devront nous dire clairement s’ils ont enfin compris le signal de la population active.

 

Nos objectifs

Nous répétons nos objectifs : avant toute chose, le pouvoir d’achat ne peut être bridé. Il convient donc de trouver une alternative au saut d’index, qui permette aux secteurs de négocier également à propos des salaires. Dans le cadre du dossier « fin de carrière », il doit rester possible pour les longues carrières et les métiers lourds de quitter partiellement ou complètement le marché du travail avant 60 ans. Enfin, il faut opter pour une fiscalité juste. Les institutions et universitaires sont nombreux à mettre en avant un impôt sur les gains en capital. Les nouvelles « affaires » Luxleaks (ce système d’évitement fiscal à grande échelle vers le Luxembourg) ne suffisent apparemment pas pour ce gouvernement. À côté, la politique de l’autruche ferait pâle figure !

 

Gouvernement et employeurs portent à présent une grande responsabilité

Le Gouvernement et les employeurs sont chacun devant leurs responsabilités. S’ils ne saisissent pas maintenant la possibilité de nous rencontrer, nous n’aurons d’autre choix que d’organiser de nouvelles actions mûrement réfléchies. Nous continuerons à cet égard à privilégier des actions en front commun, avec d’autres organisations de la société civile.

 

 

Share/Bookmark