SETCa > News > Communiqué de presse (26/03/2010) : Jobs étudiants - une fausse bonne idée

26/03/2010 16:46 Imprimer

JOBS ETUDIANTS : UNE FAUSSE BONNE IDEE

 


La Ministre de l’Emploi, Joëlle Milquet, a récemment proposé de nouvelles règles en matière de travail pour étudiants. Ce projet a été transmis aux partenaires sociaux et même si les changements proposés ne semblent pas énormes, ceux-ci  pourraient pourtant cependant contribuer à précariser l’emploi.  Le SETCa tire la sonnette d’alarme !

 

Actuellement, le travail des étudiants jobistes est limité à 46 jours (23 jours durant la période estivale et 23 jours durant le reste de l’année). Le projet ministériel prévoit d’augmenter le nombre de jours de travail prestés de 46 à 50 jours et ne prévoit pas de restriction par période . Cela signifie que les étudiants jobistes pourront donc travailler 50 jours par an, que ce soit  pendant l’année ou durant les vacances scolaires. 


Même si a priori, cet élargissement des prestations étudiants ne semble être un changement fondamental, il pourrait cependant avoir de lourdes conséquences et mettre l’emploi en difficulté dans certains secteurs bien précis (commerce, horeca, etc.). Prenons l’exemple du commerce : les contrats fixes à durée indéterminée ou déterminée de 8 heures ou 12 heures y sont monnaie courante. Ces heures sont prestées le weekend par des travailleurs fixes. Il va de soit que la nouvelle réglementation proposée par Mme Milquet va inciter les entreprises à faire appel à des étudiants interchangeables plutôt qu’à des travailleurs qu’ils devront payer plus cher. 

L’utilisation des étudiants jobistes pourra avoir lieu n’importe quand et n’importe comment. Ces prestations pourront intervenir n’importe quel jour de la semaine… Ceci va évidemment faire pression à la baisse sur l’octroi d’heures complémentaires pour les temps partiels en place.


Même si elle a plutôt l’air alléchante, cette proposition ministérielle est en fait une fausse bonne idée ! Le SETCa  attire l’attention sur les conséquences négatives d’une telle décision pour l’emploi . Nous veillerons à relayer le message auprès du gouvernement afin que cet assouplissement des règles pour étudiants ne porte pas préjudice aux autres travailleurs et à leur emploi.


Contacts Presse SETCa :

 

  • Erwin De Deyn (NL) , Président SETCa : +32 475 273 133
  • Myriam Delmée (FR), Vice-présidente SETCa : + 32 474 74 44 04
  • Céline Boogaerts (FR), Service communication : +32 477 950 019
  • Matthieu Marin (NL), Service communication : +32 498 65 17 65