SETCa > News > Travail de qualité et qualité de vie, voilà ce que nous défendons

25/04/2016 17:43 Imprimer

Travail de qualité et qualité de vie, voilà ce que nous défendons

 

Travail de qualité, qualité de vie ! Voici le slogan avec lequel nous nous dirigeons vers les élections sociales. C’est également le slogan que nous ferons passer (au propre comme au figuré) à l’occasion du 1er mai, une journée de fête et de lutte. Les élections sociales approchent à grands pas. Du 9 au 22 mai, les élections porteront sur 6.600 CPPT et 3.800 conseils d’entreprise (CE).


Le SETCa compte 15.000 candidats qui occupent 25.000 places sur les listes pour le CPPT et le CE, soit une augmentation de 7% par rapport à 2012. Près de la moitié de tous ces candidats sont de nouveaux candidats. Il s’agit ici aussi d’un fait marquant et positif. Nous sommes également heureux de constater que l’augmentation du nombre de candidats se situe surtout chez nos membres de sexe féminin. Presque la moitié de tous nos candidats sont désormais des femmes. Le SETCa-BBTK a le vent en poupe. Nous souhaitons bonne chance à tous nos candidats dans cette bataille des urnes.


Vent en poupe

Le SETCa n’est pas le seul à avoir le vent en poupe. De récentes études font apparaître clairement que le soutien sur lequel les syndicats peuvent compter dans notre pays est grand et continue même encore de progresser. Ceci, malgré les tentatives obstinées du gouvernement Michel de ne pas prendre les syndicats au sérieux dans la concertation sociale.
Une étude de la KUL, qui a interrogé des électeurs (et donc pas uniquement des membres syndicaux) à la suite des dernières élections parlementaires en 2014, indique que 80% des électeurs estiment les syndicats indispensables pour la défense de leurs droits sociaux. 75% estiment que le droit de grève est essentiel pour défendre les droits des travailleurs. Les personnes affiliées à un syndicat le sont par ailleurs parce qu’elles estiment que le syndicat est le mieux placé pour défendre leurs intérêts individuels et collectifs. Nos représentants syndicaux le font au quotidien dans leurs entreprises. Félicitations !

Une étude du groupe d’intérim Randstad vient de paraître concernant la participation dans les entreprises. Elle nous apprend que pour les travailleurs, les organes de concertation CE/CPPT/DS sont les principaux canaux de participation dans leur entreprise. La représentation collective prime sur l’approche individuelle. Les travailleurs estiment que des organes de concertation devraient aussi pouvoir être instaurés dans les plus petites entreprises. Leur taux de satisfaction à propos du fonctionnement des organes de concertation est très élevé. Enfin, les travailleurs accordent beaucoup d’importance au processus démocratique dans les entreprises : pouvoir voter pour leurs propres représentants est pour eux une priorité. Enfin, l’étude indique clairement que la confiance des travailleurs dans leurs syndicats est très élevée.


La politique gouvernementale, diamétralement opposée à un travail de qualité

Les récentes décisions du Gouvernement démontrent plus que jamais que la politique du gouvernement Michel est diamétralement opposée à notre vision d’un travail de qualité. Nous optons résolument pour plus de pouvoir d’achat (bon pour les travailleurs et l’économie), pour une flexibilité encadrée et limitée, pour une meilleure organisation du travail permettant une bonne combinaison travail/vie privée, pour le bien-être au travail avec prise en main de la charge physique et psychosociale, pour une réduction du temps de travail…


La résistance continue

Au total, 8000 militants de la FGTB sont descendus en rue le 19 avril, suivis par autant de membres de la CSC le jour suivant. Il convient à présent d’unir nos forces pour poursuivre ensemble la résistance contre le gouvernement Michel. Ce processus sera probablement de longue haleine. Nous sommes convaincus que la vapeur s’inversera, tôt ou tard. Au plus tôt, au mieux, en ce qui nous concerne.
Entre-temps, nous remercions tous nos candidats de leur engagement. Nous leur souhaitons bonne chance pour les élections.


Ensemble, dessinons l’avenir !
Share/Bookmark