SETCa > News > Brussels Airlines : Signaux positifs pour 2017 mais vigilance !

16/12/2016 16:19 Imprimer

Brussels Airlines :

Signaux positifs pour 2017 mais vigilance !

 

A partir de ce 1er janvier, Brussels Airlines sera repris par le groupe Lufthansa, qui deviendra actionnaire à 100% de la compagnie aérienne. Un changement important mais qui, dans les faits, ne devrait pas directement être ‘visible’. La direction actuellement en place restera à son poste et le nom de ‘Brussels Airlines’ sera également conservé (du moins pour l’instant). La compagnie aérienne reste bel et bien ancrée en Belgique et les travailleurs restent sous le couvert de la législation sociale qu’ils connaissent actuellement.


Dès l’annonce du mariage entre les deux compagnies, le SETCa avait insisté sur l’importance de préserver les conditions de travail et de rémunération mais aussi sur le maintien de l’emploi. La direction s’est engagée à ce que ce soit le cas et assure qu’elle fera preuve de toute la transparence nécessaire.


Jusqu’à présent, le discours de Carsten Spohr, le CEO de Lufthansa, se veut rassurant. Il parle de croissance et d’élargir le nombre de destinations au départ de Bruxelles.  Dès mars 2017, une liaison devrait être mise en place vers Mumbai. Une nouvelle réjouissante puisqu’elle signifie la création potentielle de 200 nouveaux emplois.


En mars, une décision devrait également être prise en ce qui concerne la rénovation de la flotte. Etant donné le fait que Brussels Airlines aura alors intégré un puissant groupe sur le plan financier, suffisamment de moyens devraient être mis en œuvre pour mener à bien ce chantier. Le contexte s’annonce donc plutôt positif.


Lors du dernier conseil d’entreprise, la direction a confirmé qu’il n’y avait pas d’inquiétude à avoir concernant l’emploi. Même si les choses semblent bien se profiler pour le personnel volant, nous restons cependant vigilants. En ce qui concerne les autres services (administratif, IT, commercial, marketing), la situation semble moins claire et nous avons quelques doutes sur la capacité de la direction à tenir tous ses engagements.


Comme il l’a toujours fait par le passé, le SETCa veille et veillera à ce que les intérêts de tous les travailleurs soient préservés.  

Share/Bookmark