SETCa > News > Prolongations des mesures de crise sans concertation

17/05/2010 16:52 Imprimer

Prolongations des mesures de crise sans concertation

 

 

Le SETCa s’étonne que les mesures de crise aient été prolongées sans qu’une concertation ait eu lieu avec les partenaires sociaux. Le moment est aussi mal choisi :  les discussions au sujet de l’harmonisation des statuts ouvriers et employés sont sur la table au sein du groupe des 10.


Le gouvernement a décidé à la dernière minute de prolonger les mesures de crises jusque fin septembre, avec même la possibilité de les laisser en vigueur  jusqu’à la fin de l’année.

D’après nous, la loi était pourtant claire : les mesures de crise ne pouvaient être prolongées que sur la base d'un avis unanime du Conseil National du Travail, après une avancée significative dans les négociations sur l'harmonisation des statuts ouvrier/employé.

En particulier en ce qui concerne la mesure de suspension pour les employés (appelé chômage temporaire), nous estimons qu’une prolongation n’est possible (ou le sera après le 1er octobre) que dans le cadre d'un accord-cadre global sur l’élimination des différences de statut entre ouvriers et employés. Et la direction que doivent prendre ces négociations est claire : pas de détricotage du statut d’employé !