SETCa > News > Projet AIP 2011-2012 - Formation salariale

27/01/2011 10:33 Imprimer

Projet d'AIP 2011-2012

S'agissant de

la formation salariale 

 

Le projet de texte limite les augmentations salariales et autres pouvant être négociées dans les secteurs et entreprises à maximum 0,3% et précise que ce ne pourrait être prévu au plus tôt que dans le courant de 2012. Cela empêche de libres négociations dans les secteurs et entreprises et de surcroît, ce principe d'une augmentation salariale maximale est contraire à la logique d'une norme salariale indicative.

Même si le Comité fédéral constate que le système d'index est maintenu pour les 2 prochaines années, le projet d'accord laisse sous-entendre qu'après 2012, d'importantes modifications seront apportées sur la base d'une étude à réaliser en 2011 sur la réduction de la volatilité (lisez la "compensation de sauts d'inflation trop brusques). C'est à tout le moins la lecture qu'ont les employeurs du texte. En pratique, on videra le mécanisme d’indexation de sa substance, soit en sortant certains produits comme les produits énergétiques, soit en lissant les mouvements de l’index, de manière à retarder l’effet de l’indexation.

Quant à la revendication en faveur d'une augmentation du salaire interprofessionnel minimum, pas la moindre trace dans le projet de texte. Pourtant, un accord interprofessionnel doit être en premier lieu un accord de solidarité permettant d'améliorer les conditions de travail et de rémunération des moins protégés. De même que sur la problématique de la dégressivité des barèmes jeunes, les discriminations resteront patentes pour les jeunes travailleurs.