SETCa > News > Progrès social!

09/02/2010 15:34 Imprimer

Progrès social!

 

 

La Belgique a toujours été un pays d’Europe considéré comme étant le pionnier du progrès social. Beaucoup nous envient cette situation. C’est pourquoi les patrons essaient de porter atteinte à nos acquis.

 

Les attaques répétées contre notre système d’indexation en sont un exemple, de même que la remise en cause de notre système d’augmentations barémiques. Pour ne pas parler de l’organisation du travail et de son encadrement collectif. Les forces de droite rêvent d’une américanisation de notre système social substituant des conditions individuelles à nos conditions de travail et de rémunération collectives. Le chacun pour soi donc, le plus fort l’emportant bien évidemment. Tout le monde aura évidemment deviné de qui il s’agit. Et qui en fait les frais.

De même, dans le dossier du statut ouvrier – employé, certains font facilement référence à l’Europe pour tenter de rogner le statut de l’employé. Cette image d’une Belgique qui serait le seul pays comptant encore des distinctions entre ouvriers et employés est à nuancer fortement. Tordons le cou à ce préjugé ! Il y a en Europe plus de pays qui prévoient des différences entre les statuts que de pays qui ne connaissent qu’un statut. Une étude comparative réalisée sur le droit de licenciement en Europe fait apparaître les aspects suivants :

 

  • Le coût du licenciement d’un employé, en théorie, peut sembler élevé en Belgique, mais en pratique….. Plus des ¾ de l’ensemble des employés licenciés reçoivent un délai de préavis de 6 mois maximum. Compte tenu de la précarisation des contrats, de la mobilité croissante des employés, il y a fort à craindre que cette moyenne n’augmente pas au fil des ans !Il est clair que les ouvriers obtiennent également des délais de préavis trop faibles par rapport à leurs collègues dans les autres pays européens. D’où notre demande d’une harmonisation vers le haut.
     
  • Par rapport à bon nombre d’autres pays européens, il est possible de licencier de manière très souple en Belgique.

 

  • En Belgique, la période d’essai pour les employés est beaucoup plus longue que dans d’autres pays européens.

 

  • Les contrats à durée déterminée peuvent être utilisés beaucoup plus facilement en Belgique que dans de nombreux autres pays.