SETCa > News > Préparation du Congrès de la FGTB fédérale

09/09/2014 17:43 Imprimer

Comité fédéral SETCa du 05/09/2014

Préparation du congrès de la FGTB fédérale

Outre la fixation de l’ordre du jour de notre propre congrès statutaire fédéral de mars 2015, le programme du Comité fédéral prévoyait également la préparation du congrès fédéral de la FGTB qui se tiendra les 1, 2 et 3 octobre prochains.

 

Congrès FGTB

Lors du Comité fédéral, le président de la FGTB, Rudy De Leeuw, a présenté les grandes lignes du congrès de la FGTB fédérale. Les lignes directrices sont la redistribution, la solidarité, un travail de qualité et une vision positive de la (fin de) carrière. Tous ces dossiers sont parcourus par un fil rouge, le « pouvoir d’achat ».

Lors de ce Comité fédéral, la secrétaire générale de la FGTB, Anne Demelenne, a pris congé des militants du SETCa. Elle déposera son mandat en octobre. Anne, que le comité a remerciée comme il se doit pour son engagement, a souligné l’importance de prêter attention au rôle de la femme au sein de la FGTB. Estelle Ceulemans, candidate à sa succession, s’est également adressée au Comité fédéral.

 

Thèmes du congrès du  SETCa

Le congrès de la FGTB approche, mais également celui du SETCa. La vice-présidente du SETCa, Myriam Delmee, a présenté les lignes directrices suivantes au comité : la sécurité sociale, le besoin d’une Europe sociale et l’harmonisation des statuts. Une attention supplémentaire sera certainement accordée aussi à la discussion relative à la qualité de l’emploi. La précarisation des travailleurs doit cesser !

 

Quel avenir ?

Le président du SETCa, Erwin De Deyn, est intervenu à propos du fonctionnement futur de la FGTB, qui figure également à l’agenda du congrès de la FGTB. Le SETCa n’y voit bien sûr aucun inconvénient.

Le président du SETCa a toutefois souligné que cette discussion ne peut être menée sous le mauvais angle d’approche. Les changements dans les statuts risquent d’envoyer le débat dans la mauvaise direction.

 

Tenir compte de la réalité

Le plus important consiste à ne pas entamer le débat sur les défis futurs de la FGTB sur la base d’une discussion stérile, légale. Pour le SETCa, cette discussion doit s’appuyer sur l’évolution des secteurs et de l’emploi, afin d’établir quelle est la meilleure manière pour la FGTB de s’armer pour faire face à cette évolution et défendre les travailleur au mieux.

La collaboration entre les centrales actuelles prime, après avoir examiné un certain nombre de questions-clefs à propos du contexte dans lequel nous agissons. Vouloir imposer un timing irréaliste en la matière n’a aucun sens, et rien ne le justifie.
Enfin, nous voulons tous une FGTB fédérale forte tenant compte de toutes les parties prenantes : travailleurs, membres, militants, secrétaires et personnel de tous les organes de la FGTB.

 

Share/Bookmark