SETCa > News > Mon barème, mon salaire à ma juste valeur | Dossier

20/09/2018 12:57 Imprimer

 

Ce n’est pas la première fois que notre système de rémunération subit des attaques. C’est à nouveau le cas dans l’accord concocté cet été par le gouvernement, le fameux jobs deal. Il y a plusieurs années, les barèmes avaient déjà subi une refonte importante : on était alors passé d’un système basé sur l’âge (jugé comme étant discriminatoire) à un système basé sur le nombre d’années d’expérience du travailleur ou d’ancienneté. A l’époque, les interlocuteurs sociaux avaient négociés longtemps pour faire aboutir ce tout nouveau système, jugé plus juste et plus cohérent.


Aujourd’hui, les responsables politiques prônent une nouvelle refonte des barèmes afin de les faire évoluer vers un système qui se baserait sur la compétence et la productivité. Deux notions qui sont pourtant très difficilement mesurables et objectivables ! A force d’entendre murmurer au creux de son oreille « compétitivité » et « rentabilité », le gouvernement semble être passé – même si c’était peut-être déjà le cas avant - du côté obscur de la force…. Attention, votre salaire est en danger !


Atteinte à la concertation sociale

Les barèmes sectoriels constituent une matière par excellence de la concertation sociale. Toute modification d’un système profondément ancré dans la société ne peut se faire qu’en concertation avec les partenaires sociaux. En outre, l’organisation Internationale du travail (OIT) ne permet une immixtion politique  dans la concertation sociale que dans des conditions limitées.


Dans le cas présent, le gouvernement tente de s’emparer d’une matière qui relève purement de la concertation sociale. Pour le SETCa, c’est inacceptable !


Et si les employeurs venaient à dénoncer les CCT barèmes qu’ils ont signé ?

Ce scénario est peu probable car non seulement ce n’est pas dans l’intérêt des employeurs et cela mettrait à mal la paix sociale dans les entreprises. Et quand bien même, vous pourrez continuer à bénéficier des barèmes sous certaines conditions.


Pas touche à notre système barémique

En tant qu’organisation syndicale, nous sommes convaincus qu’il est essentiel de préserver nos barèmes actuels. La perche tendue par le gouvernement est une énième tentative d’affaiblir la progression salariale en Belgique.

 

Les barèmes salariaux à l’expérience tels que nous les connaissons actuellement constituent un mode de rémunération transparent, reconnu et soutenu par des travailleurs. Un système permet à chacun d’être rétribué à sa juste valeur. Car c’est bien cela dont il est question aujourd’hui : d’une rémunération juste et non une rémunération basée sur un jugement de valeur et sur le bon vouloir de sa hiérarchie. 

 

Zoom sur quelques contre-vérités

Témoignage : "Si 50% de votre salaire est variable, vous êtes la marionette de votre employeur"

Témoignage : "Impossible de mesurer la productivité lorsqu'on travaille avec des êtres humains"

Tract Mon barème, mon salaire à ma juste valeur 

Share/Bookmark