SETCa > News > Lidl : cette victoire, c’est celle de travailleurs!

15/05/2018 11:47 Imprimer

Lidl : cette victoire, c’est celle de travailleurs!

 

 
Ils étaient à bout et déterminés… à aller jusqu’au bout. Les travailleurs de Lidl viennent de mener (et de gagner)  un combat admirable pour défendre leurs conditions de travail. Durant près de 8 jours, des actions de grèves se sont tenues un peu partout dans les magasins en Belgique. La revendication principale autour de ces actions? L’engagement d’un temps plein supplémentaire au sein de chaque point de vente afin que la charge de travail du personnel redevienne tout simplement humaine. Retour sur ces quelques jours marquants avec les deux responsables syndicaux qui ont mené les négociations avec la direction :  Myriam Delmée, Vice-Présidente et Jan De Weghe, Secrétaire Fédéral.

 

Vous venez de vivre un conflit assez historique. Vous sentiez que le mécontentement des travailleurs était à son comble ? 

J.D.W. : «Nous savions que les travailleurs vivaient mal la situation dans laquelle ils se trouvaient : une cadence infernale, des objectifs de rentabilité toujours plus élevés et un manque criant de personnel. Dans les magasins, ils ne peuvent plus suivre le rythme. Ils en ont assez. Les arrêts pour maladie se succèdent ou les gens partent. Ces derniers mois, nous avions déjà interpellé la direction à plusieurs reprises concernant ce problème de charge de travail. A chaque fois, la direction a préféré faire la sourde oreille ou n’a répondu qu’à moitié à nos demandes.  »

M.D. : « Le ras-le-bol était généralisé et le mal-être était tel qu’à un certain moment, cela a explosé. Le mouvement s’est d’abord lancé dans la région de Liège et a fait effet boule de neige en quelques heures. Les travailleurs étaient résolus à obtenir ce qu’ils réclamaient depuis des mois : des mains en plus pour que leurs conditions de travail redeviennent ‘acceptables’. »

Tenir 8 jours de grève, ce n’est pas rien...

M.D. : « Le SETCa n’a jamais plié et est resté fidèle à ses principes : solidarité et détermination. Malgré la météo capricieuse, la fatigue, le fait que les autres organisations syndicales aient retourné leurs vestes, la pression du grand public qui se retrouvait empêché de faire ses courses chez Lidl, nos militants ont tenu bon...»

J.D.W. : « Cette volonté de fer de la base a forcé la direction à ouvrir les yeux. Il a fallu s’y prendre à plusieurs reprises à la table des négociations mais au final, nous avons obtenu ce que nous demandions : l’engagement de personnel supplémentaire à hauteur de 42 heures par semaine et par magasin et ce, jusqu’à la conclusion d’une nouvelle CCT. Nous avons donc la garantie que cette mesure s’inscrit sur du long terme. »

Les discussions concernant cette nouvelle CCT vont se tenir dans les prochains mois. Avez-vous des appréhensions?

M.D. : « Nous allons prendre le temps d’analyser les dysfonctionnements et voir comment nous pouvons y remédier de manière constructive. Demain, c’est plus forts que jamais que nous retournerons à la table des négociations. Les dirigeants de Lidl savent à présent que le personnel ne se laissera pas faire sans broncher et qu’ils doivent accorder une plus grande attention à la qualité des conditions de travail de leurs employés. Faire du chiffre d’affaire est impossible si on n’a pas les travailleurs derrière soi... »

J.D.W. : « Nous sommes aujourd’hui plus forts grâce aux travailleurs. Cette victoire, c’est avant tout la leur : ce sont eux qui l’ont rendue possible. Merci à tous pour leur courage. »

Share/Bookmark