SETCa > News > Les coursiers de Deliveroo méritent mieux

30/10/2017 12:32 Imprimer

Les coursiers de Deliveroo méritent mieux

Les coursiers de Deliveroo travaillent actuellement dans les liens d’un contrat de travail d’employé. Leur employeur est l’organisation Smart, qui développe de très nombreuses et diverses activités, notamment dans le monde des arts de la scène et « l’économie collaborative ». Il y a deux ans, SMart a conclu un contrat avec Deliveroo pour les coursiers à vélo.

 

Bien que nous ayons de très nombreuses questions par rapport à cette construction, un contrat de travail d’employé (à chaque fois à durée déterminée en fonction des missions) offre toutefois une certaine protection sociale. Des discussions sont par ailleurs en cours avec SMart pour améliorer encore cette protection. Les conditions de travail et de rémunération doivent elles aussi être améliorées à travers une négociation des conventions collectives de travail.

Deliveroo annonce désormais vouloir cesser la collaboration avec SMart. Ils veulent faire travailler les coursiers à vélo sur une base indépendante avec paiement par repas livré. Il n’y aurait donc plus la moindre protection sociale. Place au royaume de l’incertitude, également en ce qui concerne le revenu, puisque pas la moindre garantie au niveau du temps de travail.

Le lancement de cette annonce au moment où le ministre De Croo veut ouvrir la prime « pour activité complémentaire » à l’économie de plateforme n’y est probablement pas étranger.

Les SETCa estime que les coursiers à vélo, qu’il s’agisse de Deliveroo ou d’autres entreprises, ont droit à un contrat de travail et doivent être couverts par des conventions collectives de travail. Ce sont les garanties pour une protection sociale et des conditions de travail et de rémunération de qualité.

Le « statut » actuellement proposé par Deliveroo y est diamétralement opposé. Le SETCa s’accordera avec les coursiers à vélo de Deliveroo sur les moyens (d’action) à mettre en œuvre pour défendre leurs intérêts au mieux et améliorer leur protection sociale.

Share/Bookmark