SETCa > News > L’alternative du SETCa

26/10/2011 15:31 Imprimer

Ne pas payer deux fois la crise

L’alternative du SETCa

 

Quoi de plus normal que de dire'non' aussi à toutes les mesures d'économies en préparation. Ce n'est pas aux travailleurs d’encore payer une fois la crise. Ce n'est pas en vidant nos portemonnaies que notre économie tournera mieux… Partout en Europe, les gens descendent dans la rue pour protester contre ces mesures. Chez nous aussi. Des alternatives sociales et socialistes existent. Nous les portons. Elles sont crédibles et légitimes, elles s’inscrivent dans la création d’emplois durables, dans une sécurité sociale plus forte qui préserve un niveau de vie suffisant en cas d’accident de la vie.
Les aides à l’emploi doivent exister pour les entreprises qui créent de l’emploi ou qui le préservent et non pour des entreprises profiteuses qui viennent chercher les effets d’aubaines , vident les caisses de l’état et quittent la Belgique.
Le formateur nous indique vouloir créer 250 000 emplois…Et bien créons-les plutôt que de faire la chasse aux chômeurs!
Quand on parle de trouver 10 milliards pour 2012, la suppression des intérêts notionnels rapporterait à elle seule 5 milliards… Cherchez l’erreur…
A nos futurs ministres : faites payer ceux qui causent la crise : les banquiers irresponsables, ceux qui détricotent l’emploi en jouant en bourse, les agences de notations qui condamnent sans jugement une économie. Les travailleurs et allocataires sociaux sont les moteurs de notre économie. Les rendre plus précarisés et plus pauvres ne relancera pas l’économie.

 

Share/Bookmark