SETCa > News > Les travailleurs méritent mieux !

28/11/2018 12:53 Imprimer

Journée d’action nationale le 14 décembre

Les travailleurs méritent mieux !

Le vendredi 14 décembre, des actions auront lieu en front commun syndical dans différents secteurs contre les plans de fin de carrière (pensions, RCC-ancienne prépension, emplois d’atterrissage) du Gouvernement et l’attitude des employeurs dans ces dossiers. La concertation à propos d’un nouvel accord interprofes-sionnel approche elle aussi, il est évident qu’il faut faire pression sur les employeurs pour les amener à des négociations sérieuses. Le vendredi 14 décembre sera donc une journée d’action nationale contre la politique de fin de carrière du Gouvernement et pour un AIP à part entière, avec la possibilité d’augmenter les salaires bruts dans les secteurs. Les travailleurs descendront dans la rue pour faire comprendre clairement qu’ils méritent mieux que ce que le Gouvernement leur réserve.

 

Travailleurs sous pression

Ces dernières années, nos emplois, nos pensions, notre pouvoir d’achat et nos conditions de travail ont été sérieusement mis à l’épreuve. Nous avons dû digérer un saut d’index qui a fait baisser notre pouvoir d’achat. La récompense pour cet effort a été le relèvement de l’âge de la pension à 67 ans et encore plus de flexibilité au travail. Malgré la charge de travail croissante, des régimes de fin de carrière comme le RCC et les emplois d’atterrissage ont été progressivement démantelés. Les jeunes travailleurs ont du mal à trouver des contrats stables et doivent se contenter de salaires jeunes plus faibles. Selon la Banque nationale, nos salaires ont baissé de 0,6% malgré une hausse de la productivité de 0,8%. Que pasa ?

 

Où va le bénéfice ?

Qu’advient-il dès lors du gain de productivité ? Il disparaît dans les poches des actionnaires ! La Banque nationale a calculé que moins de la moitié de la richesse que nous produisons en tant que collectivité va aux travailleurs. Mais sans travailleurs, pas de prospérité, et sans pouvoir d’achat, pas d’économie florissante.

Pourtant, ce n’est pas encore suffisant pour les employeurs. Dès avant le début des négociations salariales, ils évoquent une marge nulle pour les augmentations salariales et plaident pour le remplacement (lisez la suppression) du système barémique. Le respect pour les travailleurs et la concertation sociale semble perdu.

C’est pourquoi nous donnerons un signal clair et fort le 14 décembre ! Il est urgent d’avoir :

• de libres négociations salariales respectant et préservant le système barémique transparent ;

• un véritable travail faisable et des temps de travail flexibles ;

• plus de collègues ;

• une carrière commençant par un emploi à durée indéterminée, une carrière de qualité et des perspectives d’aménagement de la fin de carrière ;

• des emplois d’atterrissage à partir de 55 ans et des possibilités de (pré)pension entre 60 et 65 ans.

 

 

Faites vous aussi entendre votre voix et participez à l’action le 14 décembre. Les travailleurs méritent mieux !

Share/Bookmark