Ensemble on est plus forts
NL

SETCa > News > Inde 26/10/2007

25/03/2008 12:27 Imprimer

Carnet de voyage du SETCa en Inde: 26/10/2007

 

Notre délégation constate que l'outsourcing ne se limite plus à des tâches simples.

 

Bangalore est considéré comme le centre nerveux de l’industrie de la connaissance en Inde.

Des entreprises des NTIC aussi bien que des centres d’appel y sont établis. La délégation du SETCa visite à Bangalore un Knowledge Outsourcing Process dénommé BRICKWORKS.

 

Le KOP (Knowledge Outsourcing Process) est la nouvelle évolution sur le plan des centres d’appel. Le contact direct entre le client et le collaborateur de CC relève de plus en plus du passé. En revanche, c’est la transmission de la connaissance qui passe à l’avant-plan. Depuis peu, BRICKWORKS réalise dans les 30 minutes le diagnostic de scannings, de radiographies röntgen et d’IRM pour des médecins et des hôpitaux américains et singapourien. BRICKWORKS introduit également des demandes de brevets pour un grand client américain. Voilà seulement quelques-uns des exemples de nouveaux développements au sein des centres d’appel.

 

Ces nouveaux développements au sein des BPO (centres d’appel) requièrent des collaborateurs disposant de connaissances et d’aptitudes poussées.

 

Il s’agit d’un secteur disposant encore d’un grand potentiel. En dépit de ces nouveaux développements, les problèmes dans ce secteur restent les mêmes que chez nous : la pression du temps, le monitoring constant, etc.

 

L’UNI prend très au sérieux la problématique des collaborateurs et des collaboratrices dans ce secteur. Tous les ans, elle déclare le mois d’octobre mois d’action dans les centres d’appel. Tel est encore le cas cette année. Cette fois, c’est le monitoring qui est placé sous les feux de l’action. Le SETCa soutient pleinement les actions de l’UNI. Au cours de sa visite chez BRICKWORKS, la délégation a dès lors attiré l’attention sur la problématique du monitoring.


 

Le carnet de route du SETCa en Inde 

 

 

 

 

 

Tous ce qu'il faut savoir sur les élections sociales