SETCa > News > Entreprises de Journaux ( CP130.02): Un projet d'accord

11/05/2011 13:27 Imprimer

Entreprises de journaux 2011-2012 (CP 130.2)

Un Projet d’accord 2011-2012

 
Lors de notredernière négociation avec les Editeurs de Journaux, nous sommes parvenus à un préaccord pour la période 2011 – 2012. Vous en trouverez les grandes lignes ci-dessous.

 

Dès réception des textes précis, le SETCa se prononcera sur ce projet d'accord sous peu.

 

1. Pouvoir d’achat

  • Augmentation du montant du chèque-repas de 0.70 EUR au 1er janvier 2012 ou avantage équivalent sur le plan de l’entreprise
  • Indexation indemnité de repas au 1.01.2011
  • Indexation du montant par jour de travail effectif pour les travailleurs habitant dans un rayon de 5 km et qui font usage d’un transport privé et des transports publics au 1.01.2011
  • 1 jour d’ancienneté après 20 ans d’occupation ininterrompue dans l’entreprise à partir du 1.01.2012.

 

2. Emploi et bien-être

  • Reconduction des accords actuels concernant la prépension
  • Reconduction des accords actuels concernant les groupes à risque
  • Crédit-temps : droit individuel pour les travailleurs de plus de 52 ans à partir du 1.09.2011
  • Formation : présentation et approbation du plan de formation en conseil d’entreprise ou dans l’organe de concertation dans le courant du 1er trimestre de l’année de formation concernée et évaluation du plan de formation de l’année précédente. Cette disposition entre en vigueur au premier trimestre 2012.

 

3. Divers

  • Fonds spécial des industries graphiques et des journaux : cessation des 0,06 % de la cotisation patronale destinée au fonds spécial et versement de 0,04 % de la cotisation patronale pour la caisse de pension complémentaire sous réserve d’un accord en CP 130.
  • Augmentation de la prime syndicale de 128 EUR à 132 EUR (paiement février 2012) et avec maintien de l’équilibre financier des deux fonds augmentation à 135 EUR (paiement février 2013) sous réserve d’un accord en CP 130.
  • Extension des compétences du groupe de pilotage de la classification de fonctions en ce qui concerne l’avenir de la commission paritaire, le champ d’application de la classification et le statut.