SETCa > News > En bref | octobre 2018

03/10/2018 12:41 Imprimer

Mestdagh | Commerce : Les négociations dans le cadre de la restructuration du supermarché se déroulent péniblement. La direction évite les sujets sensibles comme le RCC (prépension) et les départs volontaires et ne met que des propositions extrêmement minimalistes et très laconiques sur la table. Le temps presse, car le plan de restructuration doit être finalisé d’ici fin décembre pour pouvoir obtenir le RCC à 56 ans. Pour le SETCa, c’est clair : nous ne négocions pas à n’importe quel prix. Si des collaborateurs sont obligés de quitter l’entreprise, nous voulons qu’ils le fassent à des conditions correctes. Il faut également un plan commercial à long terme pour les travailleurs qui restent. Une nouvelle réunion est prévue le 4 octobre. Le résultat de celle-ci n’est pas encore connu au moment où nous écrivons ces lignes.

 

BNP Paribas Fortis | Finances : Le 18 septembre, l’accord-cadre mondial BNP Paribas a été conclu entre BNP Paribas et UNI Global Union. Un accord important, car il signifie que nous pourrons fonctionner syndicalement à l’échelle mondiale. La banque compte quelque 200.000 travailleurs répartis dans 73 pays. Le texte qui a été signé garantit à ces travailleurs un congé parental payé, une assurance maladie et une assurance vie, la possibilité d'adhérer sans crainte à un syndicat, des mesures rigoureuses contre le harcèlement et autres droits essentiels. Avoir un encadrement syndical au niveau international est primordial. Il s’agit d’une base pour poursuivre la création d’un fonctionnement syndical solidaire en Amérique et en Afrique. Plus d’infos: https://www.uniglobalunion.org

Swissport Cargo | Services| Bruxelles : Le 22 septembre, le personnel de Swissport a débrayé spontanément par mécontentement envers le manque de personnel et d’encadrement. La délégation syndicale dressait la carte des problèmes depuis des mois auprès de la direction, mais se heurtait à chaque fois à un mur. Finalement, la direction a marqué son accord pour 36 nouvelles embauches, un plan de formation pour tous les travailleurs et la location de nouveau matériel pour que le travail puisse être accompli en toute sécurité. En tant qu’organisation syndicale, nous veillerons au respect de cet accord.


Belgoprocess | Industrie | Dessel : Syndicats et direction sont tombés d’accord sur la réactivation de la CCT relative aux barèmes et à la rémunération. La direction avait dénoncé unilatéralement la CCT existante parce qu’elle voulait introduire un système sur la base des prestations plutôt que sur l’expérience. Les négociations à propos d’un nouveau système salarial étaient encore en cours. Le personnel a ensuite débrayé et était disposé à poursuivre l’action au besoin. La première journée d’action a toutefois payé. La direction a marqué son accord sur la réactivation intégrale de toutes les dispositions de l’ancienne CCT pour une durée indéterminée. Syndicats et direction devront désormais poursuivre la négociation sur une nouvelle CCT.


La Clean Clothes Campaign (le pendant international d’AchACT) a lancé plus tôt cette année « Turn Around, H&M », une campagne dont l’objectif est de faire respecter à H&M sa promesse faite en 2013 de payer d’ici 2018 un salaire vital aux 850.000 travailleurs de la chaîne d’approvisionnement. À peine 2 mois avant la date butoir prévue, la Clean Clothes Campaign constate toutefois que cet objectif est encore loin d’être atteint. Vous pouvez aider les ouvriers du textile en signant lapétition pour un salaire vital sur https://act.wemove.eu/campaigns/760.
Ou participez dans les médias sociaux : utilisez les hashtags #TurnAroundHM et #LivingWageNow, et interpellez H&M. Plus d’infos sur www.achact.be

Share/Bookmark