SETCa > News > En bref - Novembre 2017

02/11/2017 11:18 Imprimer

 

RTL Belgium | Bruxelles | Préavis de grève historique : Lors d’une assemblée générale, le personnel a décidé quasiment à l’unanimité de déposer un préavis conservatoire d’actions et de grève. Le plan de transformation prévu par la direction se résume à une pure réduction des coûts, un plan de licenciements, une diminution drastique du personnel et des personnes sacrifiées sur l’autel de la rentabilité afin de protéger le dividende des actionnaires. Le personnel juge qu’il n’y a pas de projet d’envergure, capable d’affronter les défis futurs, ni de vision stratégique. Les informations reçues jusqu’à présent pas la direction sont insuffisantes pour permettre aux représentants du personnel de formuler des contre-propositions. Elles ne permettent pas d’avoir une vision claire de la situation. Nos priorités restent de réduire le nombre de licenciements, obtenir les meilleures conditions de travail pour ceux qui restent et maximiser les conditions de départs.

Solidaris | Non Marchand | Centre : Le SETCa Centre craint une délocalisation de 200 emplois du siège d’exploitation de la Hestre vers Charleroi (où la mutualité socialiste vient d’acquérir un deuxième bâtiment). Il y a plusieurs années, un accord avait pourtant été conclu afin de garantir une répartition équitable des services administratifs entre les deux régions et le maintien de deux sièges de travail. Les représentants du personnel sont sur leurs gardes et s’opposeront à tout transfert ou perte d’emploi.

CP 130 | Industrie graphique : les négociations en vue d’aboutir à un accord sectoriel s’embourbent. Malgré plusieurs propositions concrètes des syndicats afin de parvenir à un accord sur d’autres volets, Febelgra (la fédération des employeurs) continue à refuser toute discussion tant que la prime de nuit (actuellement octroyée dans le secteur) n’est pas gelée. Face à cet entêtement et cette attitude non constructive, les organisations syndicales ont déposé un préavis de grève et d’actions.

Coca-Cola | industrie : La direction a annoncé son intention de supprimer une soixantaine d’emplois sur ses 7 sites en Belgique (à Anvers, Gand, Chaudfontaine, Londerzeel, Hasselt, Heppignies et au siège central d’Anderlecht). Chaque année, l’entreprise ne cesse de licencier et restructurer au compte-gouttes que ce soit en Belgique ou dans le reste de l’Europe. Les syndicats dénoncent ces vagues de licenciements successives et ce, alors que l’entreprise ne cesse d’engranger de sérieux bénéfices.

Non Marchand Bruxelles : ce 24/10, le secteur non marchand pour la région de Bruxelles a tenu une action devant le parlement Bruxellois. Les organisations syndicales sont satisfaites d’apprendre qu’il a été décidé d’allouer un budget de 11Millions d’euros au secteur à partir de l’année 2018. Elles dénoncent cependant la longueur des négociations. Elles réclament la concrétisation rapide d’un accord qui débuterait au 1er janvier 2018. D’ici là, les travailleurs restent mobilisés.

Share/Bookmark