SETCa > News > Débriefing de l’action « visite des partis politiques » - 4

23/03/2011 11:58 Imprimer

Débriefing de l’action

Visite des partis politiques

 

5. sp.a

Au sp.a, nous avons été reçus par Caroline Genez, Bruno Tobback et Meryame Kitir.

Le sp.a étant dans l’opposition, était à l’écoute de nos arguments et se prépare à introduire des amendements, dès que les textes seront déposés au Parlement.

En ce qui concerne la norme salariale, il introduira un amendement pour que la norme devienne indicative si, naturellement, l’arrêté royal était à voter au Parlement.

Concernant l’index, le sp.a trouve plus important d’agir sur les prix plutôt que sur l’index même. Le sp.a a également fait référence aux amendements autour de la limitation des bonus de dirigeants.

En ce qui concerne le dossier ouvriers/employés, le sp.a a fait référence à la proposition de loi de Hans Bonte, qui prévoit un préavis de 3 mois par 5 ans d’ancienneté pour les ouvriers, ainsi que la suppression des jours de carence.

Pour le chômage économique pour les employés, le sp.a a bien compris notre message en ce qui concerne les critères économiques pour le chômage économique structurel.

 

6. GROEN !

Chez Groen !, nous avons été reçus par le Président Wouter Van Besien et Kristof Calvo.

Groen a souligné au début qu’il avait accueilli positivement le projet d’AIP par respect pour la concertation sociale, mais qu’il avait bien compris par après le signal de la base qui a rejeté le projet.

Groen ! a souligné son appui envers notre système d’index et s’est dit en plus très sceptique face aux idées autour d’ un index ‘vert’, qui reviennent surtout à une tentative de saper l’index plutôt que de vraiment fournir un réel effort écologique.

Pour Groen ! également, ce sont les prix le problème et pas l’index en lui-même. Ils ont insisté sur la nécessité d’ intervenir dans la manière par laquelle les prix voient le jour, plutôt qu’intervenir sur les prix seulement à la fin de la production.

Groen s’est aussi référé aux propositions et aux idées qu’ils ont autour de la limitation des bonus. Groen ! a également des idées concernant de l’avenir de la concertation sociale, à travers lesquelles ils veulent accorder un rôle et une responsabilité plus importants aux interlocuteurs sociaux dans le cadre du « verdissement » de notre économie. D’après eux, cela démontre aussi une marque de confiance du politique vers la société socio - économique.

Ils comptent jouer leur rôle au Parlement, mais ont bien souligné que finalement, ils n’avaient que 5 représentants au Parlement fédéral.

Ils ont souligné que le dossier ouvriers/employés est un dossier très complexe et qu’il faut, au moment opportun, reprendre le dossier dans son intégralité.

Ils nous ont d’ailleurs invités pour en avoir des pourparlers dans les mois qui viennent. Pour le reste, ils comptent introduire des amendements qui sont analogues à ceux d’Ecolo et qui rejoignent à 100 % nos préoccupations.

Ils ont aussi fait part des pistes de réflexion qu’ils ont élaborées avec Ecolo sur l’avenir de la concertation sociale, en prévoyant d’autres indicateurs que les seuls salaires, pour comparer la Belgique aux pays voisins.

Là aussi, ils nous ont invités à avoir des pourparlers dans les mois qui viennent.