SETCa > News > Croix-Rouge, prenez vos responsabilités !

07/12/2017 16:13 Imprimer

Croix-Rouge, prenez vos responsabilités !

Une organisation comme la Croix-Rouge poursuit des objectifs sociétaux louables. Il est dès lors incompréhensible que cette dernière ait récemment voulu licencier une collaboratrice, précisément parce qu’en vertu de son mandat syndical, elle voulait réaliser les mêmes objectifs sociétaux. Le juge donne à présent – pour le 2e fois – raison au SETCa. Cela honorerait dès lors la Croix-Rouge de reconnaître son erreur et de réintégrer la déléguée dans l’entreprise.

Vous pouvez soutenir Mélissa en signant ici la pétition (en ligne jusqu'en décembre). Consultez régulièrement cette page pour rester informé. 

Tract action 12/2017

 

Melissa Cowpe

Oubliette mentale

Melissa Cowpe est depuis 5 ans déléguée socialiste du personnel dans un centre d’accueil exploité par la Croix-Rouge sur la Rive gauche d’Anvers. En tant qu’accompagnatrice avec une charge psychosociale à temps partiel, elle prête soutien à des résidents présentant des problèmes psychiques. Nous reconnaissons la même approche pratique à Melissa au sein du SETCa, la centrale des employés de la FGTB. Elle a la faculté de percevoir les problèmes des demandeurs d’asile du centre sans perdre de vue la situation difficile dans laquelle le personnel se trouve en raison du flux accru et des longues procédures d’asile.

En guise d’illustration, Melissa expose le récit d’un homme irakien venu lui demander si une tentative de suicide d’un jeune occupant éthiopien était « peut-être considérée comme normale ». Non, Melissa ne trouvait pas cela normal. Elle y voyait même une cause structurelle, qui pourrait par ailleurs être résolue. En effet, il n’est entre-temps plus exceptionnel de devoir attendre plus d’un an et demi avant d’avoir une réponse à une demande d’asile. Pour les occupants du centre, d’ores et déjà déracinés, les murs du centre d’asile s’apparentent ainsi de plus en plus aux parois d’une oubliette mentale. Ce sont Melissa et ses collègues qui ont eu à traiter les conséquences, parfois agressives, des frustrations engendrées.

Rien de plus logique dès lors qu’en sa qualité de déléguée du personnel, Melissa ait appelé ses collègues à participer à l’action lors de la journée mondiale des Réfugiés le 20 juin de cette année. L’enjeu était notamment de prévoir suffisamment de moyens pour une procédure d’asile correcte. Un appel adressé à tous les collègues de la Croix-Rouge belge et de Fedasil, le service public chargé de l’accueil des demandeurs d’asile. Un message en phase avec la préoccupation de la FGTB pour les droits fondamentaux de tous. À ce moment, elle ne savait toutefois pas qu’en agissant de la sorte, la Croix-Rouge prendrait la décision de la mettre à la porte quelques jours plus tard pour faute grave…

Share/Bookmark