SETCa > News > Contacts centers : intérimaires, travailleurs à part entière !

18/09/2019 13:04 Imprimer

Contacts centers : intérimaires, travailleurs à part entière !

 

« Bonjour, vous parlez avec XXX. Comment puis-je vous aider ? ». Cette phrase, les travailleurs des centres d’appels la prononcent des dizaines de fois par jour. Ceux qui pensent que passer sa journée au téléphone est un job facile se trompent lourdement. Travailler dans un environnement bruyant, être sans cesse sur le qui-vive, répondre aux demandes des clients à la chaîne, supporter leur mauvaise humeur ou se heurter à leur impatience, devoir faire toujours plus de résultats, être en permanence contrôlé, … Voilà le quotidien de nombreux travailleurs du secteur des centres d’appels.


Chaque année en octobre, le SETCa participe activement à la semaine d’action mondiale de notre organisation internationale UNI dans les call centers et s’investit afin de faire bouger les choses.


Cette année encore, les organisations syndicales uniront leurs efforts pour mettre en lumière les conditions de travail dans le secteur. L’accent sera mis sur les travailleurs intérimaires qui y sont occupés.


Ce n’est pas la première fois que les organisations syndicales dénoncent la précarité des contrats de travail dans le secteur. Certains employeurs voient dans les contrats intérim l’opportunité d’imposer  une flexibilité maximale (temps partiels, horaires difficiles et contraignants, plannings changeants, contrats journaliers successifs, etc.).  Le message que nous voulons faire passer aux travailleurs intérimaires occupés dans les centres d’appels est clair : eux aussi sont des travailleurs à part entière et ils ont leur mot à dire !


Du 11 au 24 mai 2020 se tiendront des élections sociales dans les entreprises du pays. Pour la première fois dans l’histoire, les travailleurs intérimaires pourront également  voter. Ceci est le résultat d’un combat syndical mené depuis des années. Pour ce faire, deux conditions doivent être remplies (être occupé au moins pendant 3 mois sans interruption ou au total 65 jours au sein de l’entreprise utilisatrice entre le 1/8/2019 et X (« jour de l’affichage ») et être occupée au moins 26 jours entre le jour X et le jour X+77 (clôture de la liste des électeurs) de la procédure élections sociales.


Pour les travailleurs des call centers, ce sera également l’occasion de faire entendre leur voix ! Mettre en place une représentation du personnel forte, qui défend les intérêts de tous les travailleurs et luttent pour de meilleures conditions de travail pour tous est et reste essentiel. Travailleurs des centres d’appels, fixes ou intérimaires, même combat ! Le SETCa mettra en œuvre les moyens nécessaires pour continuer à sensibiliser les travailleurs à ce sujet.  

Share/Bookmark