SETCa > News > Carrefour |Peu d’avancées réelles. Des solutions transitoires exclusivement | Tract

09/05/2018 14:34 Imprimer

Au personnel de Carrefour

Peu d’avancées réelles.
Des solutions transitoires exclusivement

 
Ce 08/05 se tenait une troisième réunion de négociation sur le plan de transformation Carrefour. Au menu du jour : l’organisation du travail dans les magasins. La direction devait nous répondre sur la contreproposition faite par les organisations syndicales la semaine dernière. Nous étions également censés discuter de la transformation des 5 hyper (Westerlo, Bruges Sainte-Croix, Haine-St.-Pierre + Belle-Île et Genk qui resteraient ouverts en market) en market. Alors, quoi de neuf ?

 

Organisation du travail

Nous avions proposé à la direction un système basé sur 3 équipes polyvalentes (1 PFT, 1 PGC/PLS et 1 Non Food), avec des travailleurs volontaires, à temps plein, basé sur des horaires stables et dont la rémunération serait attractive.

En pratique, la direction propose une nouvelle organisation basée sur la même structure que celle déjà proposée par eux (4 teams + Managers clients), mais en intégrant dans 3 teams une équipe polyvalente, appelée maintenant « Commercial team ». N’hésitez pas à demander à vos DS l’organigramme présenté.

Que retenir de cette contreproposition de la direction ? C’est une proposition en deux temps : la période qui va jusqu’au 30/06/2020 et la période au-delà. Pour la période au-delà du 30/06/2020, la direction garde son plan initial, c’est-à-dire la polyactivité pour tous.

C’est donc bien une solution transitoire exclusivement qui est mise sur table. Cette solution a le mérite de sauvegarder les caissiers dans leur polyvalence limitée actuelle (uniquement renfort rayon, pas de polyvalence structurelle). Par contre, les acquis d’horaires seraient largement remis en cause.

Cette proposition prend en compte un certain volontariat, puisque les collaborateurs « Commercial team » seront les actuels équipiers polyvalents + des volontaires supplémentaires, puisque le but est d’avoir 5 collaborateurs « Commercial team » dans le PFT, 10 dans le PGC/PLS et 5 dans le Non Food. Ils pourront, en plus de leur polyvalence dans le team, être structurellement en caisse (à l’horaire). Ces personnes seront « recrutées » sur la base de volontariat parmi les personnes ayant un CDI depuis minimum 1 an.

Les équipiers polyvalents déjà en service garderont leur prime et 30 heures/sem. Par contre, pour les nouveaux entrants dans l’équipe, 27 heures seront garanties (et plus si libération d’heures dans les magasins suite au rééquilibrage de rayons et départs issus du plan de transformation). Aucune prime n’est prévue.

C’est donc une équipe polyvalente plus restreinte dans son périmètre d’activité (le team), mais aussi au rabais en termes d’heures et de salaire. On est donc loin de notre proposition de 3 équipes polyvalentes à temps plein, en équipes successives et avec salaire amélioré…

Il est à noter que Carrefour veut faire rentrer tous les nouveaux engagés dans la polyactivité telle que présentée lors des CE précédents et ce, dès la signature du plan de transformation.

 

Une fois le 30/06/2020 atteint, pour tous les anciens et nouveaux collaborateurs, le plan de base de la direction s’appliquerait ni plus ni moins, donc, bye, bye le volontariat, bonjour la polyactivité pour tous, ce n’est pas acceptable !

Petite précision : dans cette proposition, dans le PFT, les collaborateurs PFT « ordinaires » sont polyvalents dans le métier de leur manager. Dans le PGC/PLS et le NF, les collaborateurs ordinaires et les collaborateurs « Commercial team » se différencient exclusivement par le fait d’aller, pour les Commercial team, en caisse de manière structurelle et pour les autres, uniquement en renfort caisse. Pour le reste, la polyvalence demandée est identique.

Vu la complexité du système, nous avons demandé à la direction de nous mettre tous ces principes par écrit !

Transferts des 5 hyper vers market

Nous avions également demandé à la direction de refaire le point sur l’organisation du travail dans les market de manière à pouvoir mieux appréhender l’organisation des magasins prévue pour les 5 hyper qui seraient transformés en market. Nous avons refusé en bloc les propositions de la direction sur le sujet. Tant le timing que le fond nous paraissent déplacés, voire provocateurs. En effet, transformer des hypermarchés en supermarchés en juillet alors que personne n’aura pu exprimer de choix sur un départ éventuel de l’entreprise ou sur un transfert est largement prématuré. Sur le fond des conditions de travail, tant sur les aspects rémunératoires que d’organisation au sens strict, nous nous sommes opposés à la direction.

Pour rappel, nous exigeons de la direction :

  • Un vrai plan commercial, être créatifs, assurer un avenir de qualité à tous les travailleurs sur du long terme.
  • Pas de fermetures de magasin. Carrefour peut faire des économies ailleurs.
  • Pas de licenciements secs.
  • Alternatives aux pertes d'emplois : CCT Fin de carrière, RCTT et prépension (RCC) applicables dans tout le groupe pour la Belgique.
  • Pas de passage en CP 202 pour les hypermarchés.
  • Organisation du travail : stabilité des horaires - équipe polyvalente 35 h/sem. – CDI.
  • Self Check out : mesurer les conséquences et organiser le travail pour pérenniser l’emploi.
  • EPCS-Gueldage, Service center : explication plus complète. Les travailleurs doivent voir leurs compétences reconnues et leurs avantages salariaux maintenus.
  • Tour – Quel avenir pour les services centraux ? Nous voulons un vrai projet pour les services centraux et pas commencer à rogner dans les effectifs de manière linéaire afin de pouvoir aligner une ligne d’économies plantureuses.
  • Non aux flexi-jobs.
  • Encadrement du travail étudiant : pas de départs de l’entreprise qui seraient remplacés dans les faits par des étudiants. C’est donc un encadrement du travail étudiant que nous voulons (ex. : travail du WE et non de la semaine, pourcentage maximal d’étudiants/magasin...).

 

Vous pouvez le constater, la route vers un accord sera encore longue et ardue. Nos différends sont encore nombreux ! Votre mobilisation, aux côtés de vos DS, est essentielle ! Si la politique attentiste de la direction perdure, il faudra montrer les dents et sortir des magasins. La réunion de négociation du 16 mai prochain sera cruciale. Soit on avance, soit on bloque !
Restez mobilisés à l’écoute de vos DS !

Share/Bookmark