SETCa > News > Une grande première dans le spectacle : des barèmes pour ses travailleurs !

23/10/2012 19:28 Imprimer

Une première dans le spectacle :
des barèmes pour ses travailleurs !

 

Ce 23 octobre fera date pour les travailleurs du spectacle en Région wallonne et en Région de Bruxelles-Capitale : la convention collective de travail qui institue, entre autres, des barèmes salariaux minimums dans la CP 304 vient d’être signée. Une avancée essentielle dans ce secteur où le flou artistique entoure souvent les conditions de travail et rémunérations. Le SETCa-FGTB a défendu avec détermination les revendications de ces travailleurs et se réjouit d’avoir contribué à la réalisation de ces avancées sociales, souvent évoquées mais encore jamais concrétisées.

 

Artistes, techniciens et administratifs seront organisés en 6 groupes de fonction, à chacun d’eux correspondant une rémunération de référence. Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur au 1er juillet 2013, d’abord dans une étape transitoire pour atteindre leur plein effet au 1er juillet 2014. Les montants visés sont soumis au mécanisme d’indexation. Cette CCT ne peut bien évidemment porter aucun préjudice aux situations plus favorables existantes.

On revient bien évidemment de loin lorsque l’on sait qu’en dehors de quelques grosses structures, très souvent les salaires accordés sont non seulement très modestes mais aussi distillés pour partie sous forme d’indemnités diverses.

A noter aussi une avancée pour les ouvriers, la suppression du jour de carence en cas de maladie.

La flexibilité liée aux spécificités du secteur sera encadrée. La convention collective précise la durée des journées, des semaines et des périodes de travail maximales autorisées. Elle définit également les modes de récupérations ou d’indemnisation des heures supplémentaires ou encore les dispositions en matière de jours fériés et de vacances annuelles.

Les défraiements pour les prestations réalisées à l’extérieur du siège font également l’objet d’une attention particulière. Les conditions d’octroi d’un repas, d’un logement ou de frais de déplacement sont décrites dans la convention collective.

A relever enfin que le texte de l’accord fait explicitement référence à l’existence d’un contrat de travail entre l’employeur et les professionnels du spectacle ainsi qu’à un règlement de travail dans les institutions pour ce qui concerne les conditions d’exécution du contrat.

Le SETCa se réjouit d’avoir contribué à ces avancées sociales déterminantes. D’autres améliorations devront encore être réalisées afin de sortir les artistes et autres professionnels du spectacle de l’insécurité sociale dans laquelle ils se débattent depuis bien trop longtemps. Le spectacle peut être éphémère, pas les conditions et le contexte de travail de ses acteurs.

 

Téléchargez le tableau des montants des barèmes ainsi qu'une explication plus complète sur les dispositions de la convention. 

 

Le texte complet de la convention est à votre disposition dans les bureaux Régionaux du SETCa. N’hésitez pas à les contacter pour de plus amples informations.

Share/Bookmark