SETCa > News > CP 226 : accord sectoriel 2011-2012

06/06/2011 14:28 Imprimer

Commerce international, transport et logistique (CP 226)

Accord sectoriel 2011-2012

Ce 31 mai, nous sommes parvenus à conclure un accord sectoriel qui, compte tenu des circonstances, peut être qualifié de plus que méritoire. Des circonstances en effet difficiles en raison de la marge salariale maximale imposée par le gouvernement, mais une marge que nous n’avons cependant jamais acceptée. Calculez vous-mêmes le résultat de cet accord. Et gardez bien à l’esprit que les augmentations salariales prévues en l’occurrence viennent en plus des indexations et des augmentations barémiques.

 

Pouvoir d’achat
  • Augmentation des barèmes et des salaires réels de € 20: € 10 au 01.04.2012 et une nouvelle fois € 10 au 01.10.2012.
  • Eco-chèques : maintien des € 250 récurrents sans proratisation pour les employés à temps partiel. Conversion éventuelle dans les entreprises en avantage équivalent, à négocier pour le 01.11.2011. En cas d’éco-chèques, octroi en décembre.
  • Maintien intégral du mécanisme d’indexation dans le secteur.

 

Formation
  • Relèvement des jours de formation de 5 à 5,5 sur le plan collectif (entreprise).
  • Plan de formation à examiner dans les organes de concertation.

 

Crédit-temps

Maintien intégral des systèmes actuels :

  • 4/5èmes à partir de 50 ans avec prime supplémentaire de € 75
  • A mi-temps à partir de 55 ans avec prime supplémentaire de € 100

 

Le système temporaire 53 – 54 ans n’est pas reconduit.

 

Prépension

Reconduction de la prépension à 58 ans jusqu’à la fin de 2013 et de la prépension à mi-temps à partir de 55 ans jusqu’à la fin de 2012. La prépension après 33 ans de carrière dont 20 ans de travail de nuit et la prépension métiers lourds sont également prorogées jusqu’à la fin de 2012.

 

Prime syndicale

Relèvement de € 110 à € 125 à partir de 2012.

 

Recommandations qualité du travail

Recommandations aux entreprises afin qu’elles mettent en œuvre l’égalité de traitement sur le terrain et qu’elles gardent les travailleurs âgés au travail à travers du travail adapté.