SETCa > News > BNP Paribas Fortis: Nous avons opté pour l'emploi

22/12/2011 12:04 Imprimer

BNP Paribas Fortis

NOUS AVONS OPTÉ POUR L’EMPLOI

 

Nous vivons dans un climat économico-financier très rude. Licenciements à la volée, réduction ou  cessation d’activités, restructurations, délocalisations…
BNP Paribas Fortis dispose d’un plan industriel. Pour nous, l’annonce faite à ce propos à la fin 2010 était claire et nette. La direction voulait améliorer le ratio coûts/revenus qui, en comparaison avec les autres banques, était beaucoup trop élevé.
Il n’existe pas de remèdes miracles pour réduire les ratios de coûts. Le poste de frais le plus important est celui du personnel que l’on tend alors trop facilement à réduire. Dans ce dossier, il s’agissait de 500 à 700 emplois qui risquaient de passer à la trappe.
Nous étions déterminés à ne pas mettre ce plan en œuvre. Ce choix pénible n’était absolument pas une option pour nous !
Après de longs mois de négociations, le SETCa/BBTK tenait une réponse solide pour les employés sous la forme d’une garantie de l’emploi jusqu’au 31 décembre 2016 et une clause de non-externalisation. 
Par ailleurs, nous avons opté pour le maintien du pouvoir d’achat net de chaque employé individuel.
Les 3% de salaire mensuel sont compensés immédiatement par le paiement mensuel anticipé du 13e mois.
La rémunération fixe de base est maintenue pour le calcul de la pension, de la maladie, de l’assurance de groupe…
Le modèle salarial déjà en application depuis 2007 est modifié dans la partie variable. Les ‘targets’ sont adaptés à la réalité économique et financière et les dispositifs de protection sont traduits en CCT d’entreprise.
Une évaluation est prévue en 2016. Elle prévoit qu’un retour au ‘reward model 2007’ est possible si des raisons imprévisibles, intenables et défavorisant les employés survenaient.
Un plan cafétéria permettant des choix individuels est prévu de surcroît et bétonné dans une CCT. On pourra ainsi adhérer à un plan ‘Mobility’ (tranports publics et/ou véhicule de leasing) et/ou à un plan de pension complémentaire. Cette adhésion est un choix individuel facultatif. Celui qui préfère le cash pourra retenir cette option sans le moindre problème.
En signant ces CCT dans le cadre de « l’Initiative 2014 », nous avons apporté une réponse syndicale solide à une problématique très complexe tout en optant, en ces temps particulièrement difficiles, en faveur d’une réponse à nos principales revendications à travers une garantie de l’emploi jusqu’au 31 décembre 2016 et le maintien du revenu net de chaque employé au sein de la banque. 

Share/Bookmark