SETCa > News > CP 226 | Logistique | L’accord sectoriel prévoit 5,4% de salaire en plus

03/05/2017 13:41 Imprimer

Le coup d’envoi est donné

L’accord sectoriel de la logistique prévoit 5,4% de salaire en plus

Le 1er septembre 2017, les employés du secteur de la logistique, occupés dans la CP 226, recevront une augmentation salariale d’1,1% sur la base de l’accord interprofessionnel du début de cette année. C’est ce qui a été convenu dans le protocole d’accord du 21 avril. Si l’on y associe les indexations de cette année et de début 2018, les employés verront le montant de leur salaire augmenter de pas moins de 5,4%, en plus des augmentations barémiques ! Une correction légitime après des années de gel salarial.

 

L’augmentation des salaires d’1,1% est une bonne nouvelle pour les 43.000 employés occupés dans la logistique. Bien que le SETCa ait été chercher le maximum dans les accords sectoriels des dernières années, avec des augmentations en « argent », cela faisait longtemps que les salaires avaient encore progressé de la sorte dans le secteur.

L’augmentation d’1,1% viendra d’ailleurs s’ajouter à une indexation d’1,4%, attendue probablement en juin 2017 (le mois précis dépend de l’inflation et n’est pas encore certain). Début de l’an prochain, la CP 226 passera à un autre système d’indexation. Plutôt que de recourir à un « indice pivot » d’1,4%, le salaire sera désormais indexé chaque année le 1er janvier. Autrement dit, le 1er janvier de chaque année, l’on regardera les augmentations de prix de l’année écoulée pour adapter les salaires.

Pour la CP 226, cela signifie concrètement que le montant du salaire augmentera 4 fois sur une période d’1 an. Les salaires ont connu une indexation d’1,4% en janvier 2017 et en connaîtront une autre d’1,4 % (probablement) en juin. En septembre, ils augmenteront d’1,1% et en janvier 2018 interviendra la première indexation dans le nouveau système annuel. Il est convenu à cet égard que les salaires augmenteront quoi qu’il en soit d’1,4% le 1er janvier 2018 ! Cela signifie donc une augmentation des salaires de 5,4% d’ici au 1er janvier 2018 !

Pour les sportifs ou amateurs de la nature parmi vous, sachez également que la prime vélo passera de 22 à 23 cents par kilomètre parcouru. Le chemin du travail bénéficiera lui aussi d’un remboursement amélioré. Les affiliés à un syndicat pourront quant à eu compter sur une prime syndicale majorée à partir de 2018.

À côté du pouvoir d’achat, tous les régimes pertinents possibles en matière de RCC (anciennement prépension) ont été prorogés. Cela concerne le travail de nuit, les métiers lourds et les carrières longues (58 ans cette année et 59 l’an prochain). Le crédit-temps avec motif a été élargi et passe de 48 à 51 mois. Les emplois d’atterrissage (une forme de crédit-temps) sont possibles à partir de 50 ans. Dans ce cadre, le droit à une allocation prend effet à partir de 55 ans et sera complété par une prime sectorielle supplémentaire.

Enfin, une trajectoire de croissance a été mise en place pour aboutir à un droit à 10 jours de formation par travailleur par tranche de 2 ans. Il est question de 7 jours pour la période 2017-2018.

Le SETCa estime qu’il s’agit d’un bel accord qui, après des années de gel salarial, peut donner une bouffée d’oxygène aux employés. La concertation sociale a ainsi rempli son rôle.

 

Share/Bookmark