SETCa > News > 19-25 octobre 2015 | semaine d'action mondiale dans les call-centers

16/10/2015 17:04 Imprimer

19-25 Octobre 2015 | Semaine d’action mondiale dans les call centers 

Travailleurs des call-centers, travailleurs précaires : les syndicats se mobilisent

 

Depuis plusieurs années, les syndicats se mobilisent au niveau mondial afin de dénoncer la situation des travailleurs des call-centers et la détérioration de leurs conditions de travail. Sous l’impulsion de UNI ICTS (le syndicat mondial des travailleurs des télécoms et des centres d’appel), une semaine spéciale d’actions est organisée chaque année en octobre. Les organisations syndicales SETCa, CNE/LBC-NVK se sont toujours montrées très actives afin de sensibiliser les travailleurs et le grand public autour de cette problématique.  La semaine mondiale d’actions dans les call-centers se tiendra cette année entre le 19 et le 25 octobre 2015. Elle mettra l’accent sur le recrutement de travailleurs précaires : une situation qui tend à se généraliser dans un domaine où la concurrence est rude et où l’emploi et les conditions de travail sont sans cesse tirés vers le bas.

 


En Belgique, cette semaine particulière démarrera avec une action très symbolique. Le 16/10 dès 10h, se tiendra un rassemblement devant l’entreprise IPG à Bruxelles. Un parcours d’escalade sera organisé sur place (une activité qui fait référence au fait de décrocher (enfin) un contrat décent).  Pour les travailleurs des centres d’appels, l’incertitude est grande. Ils sont souvent confrontés à des conditions de travail pénibles (stress, pression maximale sur le personnel, horaires difficiles, etc.) mais aussi à des contrats précaires.


Le choix du call center IPG pour mener cette action de démarrage est stratégique. Le secteur tout entier s’est profondément transformé, au rythme des fusions et des nouvelles acquisitions.  IPG n’échappe pas à la règle : l’entreprise a englobé de nombreux centres d’appels en Belgique et est devenue, en quelques mois, le plus grand call center du pays. Ce quasi-monopole n’est pas sans conséquences : IPG regroupe à présent plusieurs entités et met la pression afin d’harmoniser ‘à la baisse’ les conditions de travail de l’ensemble du personnel. Les organisations syndicales dénoncent vivement cette situation. Mettre en place de telles mesures créerait un précédent dangereux dont l’impact négatif se ferait lourdement ressentir pour l’ensemble des travailleurs du secteur.


Après ce coup d’envoi, de nombreuses autres actions de sensibilisation se tiendront dans les call centers du pays durant toute la semaine du 19 au 25 octobre 2015. Les syndicats iront à la rencontre des travailleurs afin de les informer sur leurs droits.

Share/Bookmark