SETCa > Mes Droits > Indexation

30/10/2017 17:41 Imprimer

L’indexation : comment ça marche?

 

 

Le coût de la vie évolue, votre salaire aussi. Cette évolution est appelée l’indexation automatique des salaires. Sur base du prix d’un panier type de produits et de service de consommation courante, on calcule « l’indice santé ». Quand ce dernier fluctue, vos salaires sont ajustés en conséquence. Les allocations sociales sont également liées à l'évolution de l'index.

En 2015, le gouvernement Michel a introduit le « saut d’index », qui a gelé votre salaire. Il n’a donc plus suivi les prix, qui, eux, augmentaient. Le fait que votre salaire soit à présent à nouveau indexé signifie donc aussi que vous avez entre-temps perdu 2% de pouvoir d’achat. La prochaine indexation n’y changera rien, vous avez malheureusement perdu ces 2% pour le restant de votre carrière.

L'indexation à date fixe

Elle va d’une adaptation mensuelle des salaires, comme c’est le cas dans l’industrie pétrolière, à une adaptation annuelle, comme pour la CPAE (CP 200). Selon les secteurs, on calcule le taux d’indexation du salaire en comparant la moyenne quadrimensuelle de l‘indice santé du/des mois où a lieu l’indexation au(x) même(s) mois de l’échéance précédente.

Une indexation sur base de seuils

Les salaires sont adaptés à chaque fois que l'indice santé atteint un certain seuil, l’« indice-pivot ». Celui-ci est préalablement fixé dans les conventions collectives de travail. Les différents seuils de l’indice pivot sont généralement distants de 2%, selon les secteurs. Si l’indice santé augmente fortement, il est possible que l’indexation des salaires ait lieu plusieurs fois d’affilée. Mais à chaque fois d’un pourcentage fixe déterminé par CCT, par exemple 1% ou 2% à la fois.

 

Share/Bookmark