Ensemble on est plus forts
NL

SETCa > Mes Droits > Crédit-temps -2

23/09/2013 17:11 Imprimer

Le crédit-temps 

 

Le crédit-temps "simple" (sans motif)

Le crédit-temps ‘non-motivé’ avec allocation est limité à un an de crédit-temps, qui peut être pris 1 an à temps plein, deux ans à mi-temps ou 5 ans à 1/5 (avec combinaisons). Les conditions de ce crédit-temps ordinaire sont renforcées elles aussi. Vous devez déjà avoir 5 ans de carrière dont 2 dans l'entreprise. La possibilité qui existait auparavant de prolonger via CCT votre crédit temps jusqu’à 5 ans est supprimée.

Adressez-vous à votre délégué ou à votre régionale pour connaître le montant de votre allocation.

 

Le crédit-temps avec motif

À côté du crédit-temps ordinaire, il existe également le crédit-temps ‘motivé’. En d'autres termes, vous demandez le crédit-temps en vertu de certains motifs liés à des soins, à de la formation ou à un enfant malade.

En plus du crédit-temps de base de 12 mois sans motif, vous recevez pour le crédit-temps motivé une allocation complémentaire pour une durée de  :

- 36 mois pour le crédit-temps ayant pour les motifs de prestation de soins et de formation.

- 48 mois de pour le crédit-temps pour un enfant malade ou handicapé.

Adressez-vous à votre délégué ou à votre régionale pour connaître le montant de votre allocation.

 

Le crédit-temps en fin de carrière (+ de 55 ans)

Le crédit-temps particulier pour travailleurs âgés avec allocations majorées, communément appellé 'emploi d'atterrissage', est soumis à des conditions plus sévères. La condition d'âge passe de 50 à 55 ans et la condition de carrière à 25 ans.

Des exceptions sont toutefois prévues. Dans un certain nombre de cas, il sera donc toujours possible d’opter pour un ‘emploi d’atterrissage’ à partir de 50 ans (avec une allocation majorée à partir de 51 ans). 

 
Métier lourd ET en pénurie ou entreprises en difficulté/en restructuration

Un régime de travail à 4/5es ou à mi-temps reste possible à partir de 50 ans pour les métiers en pénurie qui sont en même temps des métiers lourds (par exemple le travail en équipe ou de nuit). Par ailleurs, il sera possible de recourir à ce régime pour les travailleurs d’entreprises en difficulté ou en restructuration.

 
Métier lourd

Un régime de travail à 4/5es reste possible à partir de 50 ans pour les métiers lourds (équipes en alternance ou services interrompus ou travail de nuit). Vous pouvez également entrer dans ce régime lorsque vous avez une carrière de 28 ans à l’âge de 50 ans. Ces 28 ans de carrière seront calculés d’une manière spéciale. Le calcul est réalisé sur un formulaire établi par le Ministre d’Emploi, sur proposition de l’Office National de l’Emploi.