SETCa > Mes Droits > Chômage

28/06/2016 15:01 Imprimer

Chômage
et allocations de chômage

 
Le montant de vos allocations de chômage est calculé sur la base du dernier salaire perçu et de la situation de votre ménage. L’importance des allocations dépend également de la durée de la période de chômage.

 

Depuis le 1er janvier 2016, c’est le FOREm pour la Région wallonne, le VDAB pour la Région flamande et l’ADG pour la Communauté germanophone qui contrôlent la disponibilité des chômeurs de leur ressort. Si vous avez des questions concernant cette nouvelle réglementation ou sur vos futures allocations de chômage, nous vous conseillons de vous rendre à votre bureau de chômage FGTB.

 

Quand ai-je droit à des allocations de chômage ?

Vous avez droit à des allocations de chômage si :

  • vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi ;
  • vous comptez un nombre minimum de jours de travail. Ces jours doivent se situer dans la période précédant le chômage, au cours d’une période spécifique. Celle-ci dépend de votre âge ;
  • vous êtes apte à travailler. En clair, vous ne pouvez pas bénéficier d’allocations de la mutualité par suite de maladie ou d’incapacité de travail ;
  • vous êtes involontairement au chômage. Vous ne pouvez pas avoir été licencié de votre faute. A noter, si vous démissionnez, vous avez droit à des allocations de chômage mais vous risquez d’être sanctionné temporairement par l’ONEM.

 

A combien s’élèvent mes allocations de chômage ?

Vos allocations dépendent de votre dernier salaire plafonné, de la situation de votre ménage et de la durée. Votre âge peut également intervenir.

Depuis novembre 2012, le droit aux allocations en cas de chômage complet a fait l’objet d’importantes modifications. Il a en effet été décidé: d’assouplir les conditions d’accès au bénéfice des allocations de chômage et les conditions de retour à des allocations plus élevées après une reprise du travail; d’augmenter le montant des allocations en début de chômage; d‘élargir et d’accentuer les règles de la diminution progressive du montant des allocations (« la dégressivité ») en fonction de la durée du chômage et en tenant compte de votre passé professionnel en tant que salarié. Les montants d'allocations minima actuels restent toutefois garantis.

Si vous êtres chômeur ou risquez de le devenir, allez donc voir directement le service chômage de la FGTB. Il calculera vos allocations et en assurera le paiement. Au besoin, il pourra également défendre votre dossier auprès de l’ONEM.

Depuis 2015, le complément d’ancienneté est supprimé. Si vous bénéficiez déjà d’un complément avant le 1er janvier 2015, Vous pouvez continuer à recevoir ce complément si vous en avez bénéficié de manière effective pour au moins un jour en 2014. Vous pouvez également en bénéficier sous certaines conditions si votre entreprise est en restructuration ou en difficulté ou si vous avez exercé un métier lourd ou prouvez une longue carrière.

 

 

Share/Bookmark